//
estás leyendo...
Ofertas de empleo

External Evaluation of Projects on Small Arms and Light Weapons

Organisation: Swiss Agency for Development and Cooperation (SDC)

Application deadline: 15 February 2012

Termes de Référence

Appel d’offres: Evaluation externe des projets appuyés par la Division Sécurité Humaine du Département Fédéral des Affaires Etrangères Suisse dans le domaine du contrôle des armes légères et de petit calibre au Burundi 2006 – 2011

  1. Introduction

L’engagement de la Division Sécurité Humaine au Burundi se base sur 4 piliers :

  • Médiation, facilitation et dialogue démocratique
  • Justice transitionnelle / traitement du passé
  • Droits Humains
  • Contrôle des armes légères et de petits calibres (ALPC) / Déminage

Les différents projets que la Division Sécurité Humaine soutient au Burundi en matière de sécurisation des armes sont arrivés à terme courant 2011. De plus, la 2ème Conférence ministérielle d’examen de la Déclaration de Genève s’est déroulée à Genève les 31 octobre et 1er novembre dernier. La Division Sécurité Humaine souhaiterait profiter de cet instant propice pour évaluer les activités qu’elle soutient dans le secteur ALPC.

Entre 2006 et 2011, la Division Sécurité Humaine a notamment envoyé du personnel expert en la matière et a soutenu un certain nombre de projets dans ce domaine. Son engagement s’est alors basé sur les trois hypothèses suivantes :

  1. La collecte et destruction d’ALPC, la sécurisation des stocks d’armes de l’armée et de la police (notamment dans la zone Ouest du pays) ainsi que la création d’un registre des armes détenues par les forces de défense et de sécurité contribuent à la diminution de la violence armée dans le pays et de manière plus large à la consolidation de la paix et du développement.
  2. La Suisse dans une approche globale « whole of gouvernement ») joue un rôle de coordinateur et de rassembleur autour de cette thématique.
  3. Les projets financés par la Suisse favorisent, à travers une approche directe de réduction de la violence armée, la mise en œuvre du Protocole de Nairobi, du Programme d’action des Nations Unies ainsi que de la Déclaration de Genève sur la violence armée et le développement.

2. Buts et objectifs de l’évaluation

L’évaluation donnera un aperçu sur les résultats atteints et sur l’impact de l’engagement suisse dans le secteur ALPC depuis 2006. Elle fournira également une base de décision pour la continuation ou non d’un futur engagement suisse et donnera des recommandations pouvant permettre d’améliorer l’efficacité et l’efficience de l’apport suisse, au cas où celle-ci décidait de poursuivre son engagement. La méthode à utiliser combinera donc les aspects de l’évaluation “summative” avec les aspects de l’évaluation “formative”.

Objectifs spécifiques 

Pertinence :

  • Est-ce que le domaine du contrôle des ALPC est pertinent en vue de promouvoir la consolidation de la paix au Burundi ?
  • Est-ce que la Suisse peut faire valoir des atouts dans ce domaine qui la distinguent d’autres acteurs ?
  • Quels sont les liens existants et/ou à développer avec les activités de la DDC/DFAE et du DDPS ?
  • Quels sont les liens existants et/ou à développer avec d’autres domaines d’engagement de la Division Sécurité Humaine ?

Efficacité :

  • Est-ce que les actions et projets soutenus étaient utiles et efficaces :
    • Par rapport à la mise en œuvre du protocole de Nairobi, du programme d’action des Nations Unies et de la Déclaration de Genève ?
    • Par rapport à la réduction de la violence armée dans le pays ?
  • Est-ce que les partenaires ont travaillé de manière efficace ?
  • Est-ce que les partenaires se sont référés aux meilleures pratiques et leçons apprises dans le domaine ?

Efficience :

  • Est-ce que les moyens à disposition ont été utilisés de manière efficiente (relation input/output) ?
  • Est-ce que les partenaires ont travaillé de manière efficiente ?

Partenaires :

  • Est-ce que des partenariats pertinents et de bonne qualité ont été choisis et développés?
  • Appréciation de la collaboration avec les partenaires dans le cadre du groupe de suivi de la mise en œuvre des recommandations de la Déclaration de Genève
  • Qualité de la collaboration avec
    • le Gouvernement ?
      • Position du gouvernement par rapport aux projets soutenus, Quelle compréhension ? Quel degré d’implication ?
      • Les attentes envers le gouvernement étaient-elles clairement indiquées dans le projet ?
    • les Nations Unies ?
    • la Société Civile
    • d’autres sections de la DP IV/DDC/DDPS ?
  • Est-ce que la Suisse a pu avoir une valeur ajoutée dans la mise en réseau des différents partenaires ?

Résultats et Impact :

  • Quels sont les résultats au niveau des armes en circulation, de la gestion des armes des forces de défense et de la police nationale ?
  • Quel impact sur le processus de consolidation de la paix ?
  • Les stratégies et instruments utilisés ont-ils permis de remplir les objectifs visés ?
  • Est-ce que les capacités nationales pour faire face aux problématiques des ALPC ont été renforcées suite à l’engagement suisse ?
  • Les activités financées par la Suisse ont-elles un caractère durable ? Et quelles conséquences un retrait de l’engagement Suisse dans ce domaine pourrait-il engendrer?

Inclusion du genre :

  • Est-ce que la dimension genre a été prise en compte ?
  • Participation et formation de femmes dans le cadre des projets ?

Perspectives :

  • Quelles seraient les recommandations pour un engagement futur de la Suisse ?
  • Est-ce qu’une approche régionale transfrontalière serait plus pertinente et si oui quelles seraient les suggestions de mise en oeuvre ?
  • Comment améliorer les synergies avec les autres axes d’interventions du programme de politique de paix dans la région des Grands Lacs ?

3. Méthodologie de l’évaluation

L’équipe d’évaluation soumettra une première proposition délimitant le cadre de l’évaluation ainsi que les axes méthodologiques. Après sélection de l’équipe d’évaluation mixte (un(e) expert(e) burundais(e), un(e) expert(e) international(e)), le concept méthodologique sera peaufiné en collaboration avec la personne en charge de la gestion du processus.

L’évaluation se basera sur les principes d’évaluation définis par l’OCDE-DAC et la “Guidance on Evaluating Conflict Prevention and Peace Building Acitivities” (www.oecd.org/dac/evaluationnetwork).

L’évaluation prévoit l’étude des documents, une série d’interviews à Berne et par téléphone ainsi qu’une mission au Burundi. Selon l’appréciation du comité de pilotage et des évaluateurs, un séminaire rassemblant divers partenaires pourrait être envisagé afin de partager les résultats de l’évaluation.

4. Plan d’action et chronologie 

Le programme d’action ci-dessous est estimé. Le processus devrait se terminer au plus tard le 31 mai 2012. Le délai de postulation quant à lui est fixé au 15 février.

Activités Estimation du nombre de jours
Étude des documents 5
Mission Berne 1
Interviews par téléphone 2
Mission au Burundi 10 (inclus jours de voyage)
Rédaction du rapport 5
Présentation du rapport à Berne 1
Finalisation du rapport 2
Workshop 1

4. Profil des évaluateurs et processus de sélection

L’équipe d’évaluation consistera de deux experts (national et international) qui disposent en tant qu’équipe des qualifications suivantes :

  • Expérience prouvée dans le domaine d’évaluation externe
  • Excellentes connaissances du domaine des armes légères et de petits calibres
  • Expérience de la problématique des armes légères au Burundi
  • Expérience de travail dans le domaine de consolidation de la paix et/ou du développement avec des acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux
  • Working experience with both governmental and non-governmental actors
  • Langues de travail: Français, Anglais, Kirundi

Les évaluateurs postuleront ensemble et l’équipe sera sélectionnée par le comité de pilotage en consultation avec le conseiller en consolidation de la paix à Bujumbura.

Toute candidature sera transmise à carole.despont@eda.admin.ch et comportera :

  • Une proposition méthodologique détaillée
  • Un CV détaillé
  • Un emploi du temps détaillé
  • Une proposition de budget

Comentarios

Aún no hay comentarios.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: